Concept

Le Concept « Maison sociale »

La commune d’Ettelbruck a souhaité transformer la maison « Wetzel », 40 avenue Salentiny, en 2008, pour y regrouper tous les services de l’Office social.

Cette structure qui a adopté au cours des mois de planification et d’organisation le nom de « Maison sociale » a eu pour vocation de centraliser tous les partenaires sociaux et une diversité de services cibles dans un immeuble.

Depuis 2009, la maison sociale sert ainsi de lieu d’accueil pour toute personne, qui cherche une aide spécifique ou tout simplement des informations sur les services sociaux de la région.
Avec l’introduction de la loi portant sur l’aide sociale, en date du 01janvier 2011, la maison sociale a été mise à disposition de l’Office social régional Nordstad qui a accepté la mission de gestionnaire de l’immeuble.

La structure de l’immeuble

L’immeuble d’une surface d’environ 900 m2, répartie sur 5 niveaux, se présente avec neuf surfaces bureaux situées au rez-de-chaussée et au premier étage, réservées exclusivement au service de l’Office social régional Nordstad, desservant les communes de Bettendorf, Bourscheid, Colmar-Berg, Diekirch, Erpeldange, Ettelbruck, Feulen, Mertzig et Schieren.

Un bureau polyvalent équipé et informatisé est mis à disposition sur demande, pour servir de lieu d’information et de permanence à une association externe.

Une salle de réunion permettant l’accueil d’environ 30 personnes servira en cours de la semaine de lieu d’accueil pour des associations externes. Cette salle pourra être utilisée en dehors des heures d’ouverture du bâtiment et sera accessible depuis le SAS sans traverser le guichet-accueil.

L’Office social Nordstad pourra offrir des sous-locations de bureaux à ses partenaires.

Le guichet accueil

Une seule entrée/SAS, par le guichet-accueil donne accès au bâtiment, permettant ainsi une première prise d’information rapide et l’appréciation de l’urgence de la situation (accueil physique et/ou téléphonique), de donner simplement l’apport d’une aide administrative et d’orienter le client vers son interlocuteur interne ou externe des services concernés, mais aussi, de reconnaître les situations difficiles, d’anticiper les conflits, de gérer les flux et contrôler les mouvements du public dans l’enceinte de la structure.