Economie

De courtes distances jusqu’au travail

L’objectif n’est pas seulement de faire de la Nordstad une zone résidentielle attrayante offrant des infrastructures de qualité, mais bien de créer et de développer un pôle d’emploi dans le nord du Luxembourg. Cela signifie que le nombre d’emplois doit augmenter proportionnellement à celui des habitants. C’est la seule manière de garantir une croissance minimale du trafic et de créer une « ville des courtes distances ».

Un potentiel majeur pour les entreprises nationales & internationales

Grâce au développement de la zone industrielleFridhaff , des surfaces et des potentiels de maillage de proximité vont se libérer dans les vallées, qui permettront de développer des clusters d’entreprises de haut niveau (formation, création de logiciels, écotechnologies, etc.). L’activation des potentiels internes existants, grâce au maillage de proximité, à la construction des terrains encore inoccupés, à l’exploitation des friches ou à la reconversion des bâtiments inoccupés, se traduira également par une création de surfaces pour des projets de construction aux fonctions mixtes et à la qualité de vie élevée (Laduno, Brasserie Diekirch, Erpeldanger Zentrum, etc.).

L’envie d’y revenir

La Nordstad dispose d’un potentiel naturel unique, d’une importance particulière pour le repos et le tourisme doux. C’est pourquoi la planification des espaces urbains englobe systématiquement les touristes nationaux et internationaux et leurs besoins. Le shopping urbain dans les deux piétonniers de Diekirch & Ettelbrück, grâce à une variété de petits commerces, généralement en gestion propre, contribue également à l’attrait de la Nordstad comme moteur du tourisme au nord du pays. L’axe majeur est ici le développement durable du tourisme le week-end et tout au long de l’année.


Actualités liées